Exposition L'art dans la peau

21, rue du Bourg Tibourg - 75004 Paris

Tout comme l’art, le tatouage a maintenant ses propres courants, ses propres styles, de l’abstrait au portrait, du guratif à l’hyperréalisme, en passant par le primitif et le moderne. Alors si vous revez d’un nouveau tatouage, venez trouver l’inspiration à la galerie Sakura !

Honneur aux tatoués

Après le succès de ses précédentes expositions «Pool Party», «L’expo contre-attaque», «Des chauve-souris et des hommes», «Décalage Immédiat»..., cette fois ce sont les tatouages que la Galerie Sakura a choisi de mettre en lumière, toujours sur le ton de la pop culture, de l’humour et de la réflexion.



Hier méprisé et destiné aux marginaux, le tatouage est maintenant phénomène de société. L’art du tatouage fait sa réapparition en 1770, lors des explorations dans le Pacique Sud avec le capitaine James Cook. Dans les années 1970, puis plus particulièrement dans les années 1990, un véritable engouement pour le tatouage est né. Le tatouage n’est plus alors une manière d’afficher son appartenance à un groupe, à une tribu ou à un quartier, c’est un moyen de revendiquer son originalité, de séduire, de s’embellir, de provoquer, de compenser. Un tatouage correspond souvent à un moment important de la vie, agréable ou douloureux : naissance, décès, réussite personnelle ou professionnelle sont des exemples récurrents de raisons qui amènent à se faire tatouer. De ce fait, le motif mais aussi le lieu de l’inscription (dos, torse, bras, jambes, etc.) a également une importante signication. Bien qu’il jouisse encore d’une image négative, tout le monde peut malgré tout être aujourd’hui tatoué : de l’anonyme à la tête couronnée.