Arkane


Arkane développe un monde délicat en clair-obscur au sein duquel les femmes semblent être aussi belles que coupables, l'histoire qui y est racontée semble être tirée d'un roman noir silencieux où les faits sont rarement explicites. Influencé par la photographie et le cinéma, ses cadrages serrés axés sur le portrait, figés hors du temps, viennent accentuer cette recherche de la scène de genre la plus pure où tout est suggestion : une peinture subversive, vulnérable et douce.